Does livestock ownership affect food security? Evidence from rural Mauritania - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

Does livestock ownership affect food security? Evidence from rural Mauritania

La propriété du bétail a-t-elle une incidence sur la sécurité alimentaire ? Cas de la Mauritanie rurale

(1)
1

Abstract

Livestock farming sector significantly contributes to sustainable food security in many countries of Sub-Saharan Africa. It provides income and employment to a large segment of rural population in the countries of the Sahel such as Mauritania which face frequent climatic shocks. Keeping livestock also improves the availability of animal-source food for household consumption. In this study, we assess the role of livestock ownership and stock size in reducing severe food insecurity in rural Mauritania using data from a recent nationally representative household survey. We construct a food security index based on responses to the twelve questions asked in the survey, and use instrumental variables to correct for endogeneity problems. Our results suggest that livestock can have a positive role in improving food security in rural Mauritania. Compared to an agricultural household, the probability of being food insecure is 23.6% lower in a livestock-farming household for all types of livestock. Ownership of large (cows and camels) and small (goat and sheep) ruminants is associated with 16.3% and 21.6% greater probability of escaping from severe food insecurity. There is also some evidence for the size effect. A 1% increase in stock size (measured in tropical units) is associated with about 10% lower level of severe food insecurity among rural farm households. The beneficial contribution of livestock in insuring household food security is particularly visible among poor households. The results also show that livestock diversification has an important effect on the food security of households which practice this adaptation strategy to improve their food security. Helping farm households improve and expand their animal stock can therefore provide an answer to the challenges arising from multiple climatic and economic shocks and thus reduce severe food insecurity in the rural areas.
L'élevage contribue de manière significative à la sécurité alimentaire durable dans de nombreux pays. Il fournit des revenus et des emplois aux producteurs à la majorité des populations rurales dans les pays en développement, notamment au Sahel où elles sont confrontées à des problèmes climatiques et environnementaux fréquents. Ce document évalue la contribution de la détention ainsi que le stock des bétails à la réduction de la grave insécurité alimentaire en utilisant les données d'une récente enquête auprès des ménages représentatifs au niveau national. Nous construisons un indice de sécurité alimentaire en basant sur les réponses aux douze questions posées dans l’enquête, et utilisons des variables instrumentales pour corriger les problèmes d'endogénéité. Nos résultats suggèrent que l'élevage peut avoir un rôle positif dans l'amélioration de la sécurité alimentaire en Mauritanie rurale. Le niveau de l'insécurité alimentaire grave d’un ménage qui détient des bétails (mesuré par le stock mesuré en unités tropicales) est 10% inférieur à celui d’un ménage qui ne possède pas les bétails. La probabilité d’être en situation d’insécurité alimentaire est 23.6% inferieur pour un ménage éleveur tous types d'animaux confondus par rapport à un ménage agricole. De plus, un ménage rural mauritanien détenteur de gros et petit ruminant, a la probabilité de sortir de l'insécurité alimentaire grave de 16.3% et 21,6% respectivement. La détention du bétail améliore la disponibilité des aliments de source animale destinés à la consommation des ménages. Nous trouvons que les petits ruminants sont importants pour fournir des nutriments et une diversité alimentaire, soit par la consommation directe ou soit par la vente. Ces résultats soulignent l’importance des petits ruminants comme les chèvres et les moutons dans l’adaptation des ménages face aux chocs climatiques pour maintenir un niveau de sécurité alimentaire acceptable. Les résultats montrent également que la diversification de l'élevage a un effet important sur l’amélioration de la sécurité alimentaire des ménages qui pratiquent cette stratégie d’adaptation pour améliorer leur sécurité alimentaire. Nous suggérons que le fait de donner aux ménages ruraux les moyens de développer l'élevage pourrait apporter une réponse aux multiples chocs auxquels les populations rurales sont confrontées et ainsi réduire l'insécurité alimentaire grave dans ces zones.
Fichier principal
Vignette du fichier
version du 18-12.pdf (859.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03088715 , version 1 (27-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03088715 , version 1

Cite

Mamoudou Ba. La propriété du bétail a-t-elle une incidence sur la sécurité alimentaire ? Cas de la Mauritanie rurale. 2020. ⟨hal-03088715⟩

Collections

UNIV-PAU CATT
231 View
238 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More