SUBSTITUTION PARTIELLE DES COMBUSTIBLES ALTERNATIFS DANS LES FOURS DE CIMENTERIE : POTENTIELS AVANTAGES ET PROBLEMES LIES A L'ENVIRONNEMENT - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

SUBSTITUTION PARTIELLE DES COMBUSTIBLES ALTERNATIFS DANS LES FOURS DE CIMENTERIE : POTENTIELS AVANTAGES ET PROBLEMES LIES A L'ENVIRONNEMENT

(1, 2, 3) , (4)
1
2
3
4

Abstract

L'industrie du ciment est considérée comme l'une des industries les plus consommatrices d'énergie, avec un taux de consommation énergétique allant de 30-40 % du coût de production [4]. Au regard de ces chiffres, deux principales raisons d'utilisation de déchets comme combustibles de substitutions peuvent être données : premièrement la rareté et le cout élevé de combustibles primaires (charbon, fuel lourd, gaz naturel) et deuxièmement les effets liés à l'environnement (pollutions, émissions des gaz à effet de serre,…). Le présent travail concerne le four rotatif Unax de la Cimenterie Nationale, en RD Congo, et s'attèle à présenter sommairement les avantages liés à la substitution partielle de combustibles alternatifs (déchets, biomasse, etc.) dans les fours rotatifs à ciment, et surtout à épingler les problèmes cruciaux des émissions des gaz, des poussières et des métaux lourds dans l'environnement. La substitution de combustibles conventionnels par des combustibles alternatifs composés de déchets dans la cimenterie contribue énormément au développement durable à travers la valorisation énergétique de déchets et surtout à la réduction des gaz à effet de serre tels que CO2, CH4. Les résultats d'études ont montré que la combustion de déchets dans les fours de cimenterie crée quelques problèmes majeurs : la présence des métaux lourds dans les poussières sortant du four (0,90 ppm d'Arsenic ; 409 ppm de Chrome, et ; 394 ppm de Cadmium) [9]. Et les émissions des gaz de 0,0027 Nm 3 /kg de CO; 0,0062 Nm 3 /kg de NO ; 1,414 Nm 3 /kg de CO2. Les gaz CH4, HCl et SO2 ont été évalués à 0,097 Nm 3 /kg. Une partie de SO2 formé se combine aux éléments alcalins présents à l'intérieur du four, pour former les alkalis tels que Na2SO4, K2SO4 et CaSO4, ce qui d'une part forment une couche supplémentaire au niveau de matériaux réfractaires, et d'autre part vont dans le clinker produit.
Fichier principal
Vignette du fichier
COFRET'16.pdf (1.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02569758 , version 1 (11-05-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02569758 , version 1

Cite

Baby-Jean Robert Mungyeko Bisulandu, Charles Pongo Pongo. SUBSTITUTION PARTIELLE DES COMBUSTIBLES ALTERNATIFS DANS LES FOURS DE CIMENTERIE : POTENTIELS AVANTAGES ET PROBLEMES LIES A L'ENVIRONNEMENT. Huitième édition du COlloque FRancophone en Energie, Environnement, Economie et Thermodynamique - COFRET'16, Jun 2016, Bucarest, Roumanie. ⟨hal-02569758⟩
193 View
1419 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More