Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le professeur principal de 3ème dans sa mission d’accompagnement à l’orientation, un individu incertain ?

Résumé : Les professeurs principaux ont aujourd’hui un rôle prépondérant dans l’accompagnement de des élèves dans leur orientation. Peu formés, confrontés à des territoires et publics très hétérogènes, ce nouveau rôle se joue dans l’incertitude. A l’heure où chaque élève doit construire son propre parcours dans une offre scolaire complexe, le professeur principal doit assumer de lourdes responsabilités, face auxquelles il se révèle souvent démuni, particulièrement dans les établissements accueillant un public en difficultés. Cette communication a pour objectif de questionner la mission d’accompagnement à l’orientation incombant au professeur principal, son autonomie et sa responsabilité mais également les problèmes qui en découlent. Notre propos s’appuiera sur la littérature existante et également sur une recherche/évaluation menée sur l’orientation des élèves de 3èmes et la question du genre à l’école. Celle-ci a débuté il y a 1 an et demi et se déroule dans 5 collèges des Pyrénées-Atlantiques. Le matériau est pour le moment composé de plus de 700 questionnaires élèves, plus de 400 questionnaires parents et d’une centaine entretiens (acteurs scolaires, élèves, parents). Nous ferons dans un premier temps un point sur la mission d’orientation du professeur principal. Malgré ce qui est prévu dans les circulaires, le professeur principal travaille en grande partie seul car les conseillers d’orientation psychologues, sensés les épauler dans cette tâche interviennent souvent sur plusieurs établissements. Il doit également être assisté de l’équipe pédagogique mais nous avons pu noter que les différences sont très importantes entre les établissements. De plus, le professeur principal n’a pas reçu de formation spécifique, n’a pas en sa possession d’outils de travail adaptés et son efficience relève souvent de son auto-formation et de son investissement. Les inégalités entre établissements sont criantes, car, dans notre enquête, le pourcentage d’élèves de 3èmes n’allant pas en filière générale, ce qui demande le plus de temps et de travail à l’enseignant, peut varier de 30% à 60%. Nous verrons ensuite qu’il y a un véritable malentendu entre les établissements et les parents. Ces-derniers sont censés être associés au processus d’orientation et bien souvent les enseignants ont du mal à les rencontrer. Une partie d’entre eux pense que les parents sont désintéressés et désinvestis face aux questions d’orientation alors que ceux-ci se sentent très concernés mais souvent démunis. Nous avons pu constater que l’origine sociale joue un rôle très important car les plus défavorisés font confiance et s’en remettent souvent aux enseignants et à l’équipe pédagogique alors que les élèves dont les parents maitrisent bien le système scolaire auront d’autres ressources. Nous terminerons cette communication en essayant de comprendre que le peu de moyens alloués aux professeurs principaux, l’urgence dans laquelle ils travaillent pour assumer cette mission vont bien souvent les conduire à s’appuyer sur le choix des élèves, même si ces-derniers sont peu voire mal informés et que bien souvent cela induit de la reproduction sociale mais aussi genrée. L’incertain peut donc conduire sur notre terrain de recherche à la permanence et la reproduction des inégalités dans l’éducation.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-univ-pau.archives-ouvertes.fr/hal-02396736
Contributor : Evelyne Barthou Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 6, 2019 - 10:52:36 AM
Last modification on : Monday, June 27, 2022 - 10:19:07 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02396736, version 1

Collections

Citation

Évelyne Barthou. Le professeur principal de 3ème dans sa mission d’accompagnement à l’orientation, un individu incertain ?. XIXe Congrès de l’AISLF "Penser l’incertain" CR 07 : Éducation, formation, socialisation, Association internationale des sociologues de langue française, Jul 2012, Rabat, Maroc. ⟨hal-02396736⟩

Share

Metrics

Record views

75