Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Métamorphoses du corps dansant sur les scènes parisiennes, du ballet romantique à la "Revue nègre"

Abstract : La danseuse est une artiste de la scène dont le métier n’est ni de jouer des textes, ni de chanter, mais d’exhiber un corps s’exprimant à l’aide du seul mouvement. C’est l’une des raisons pour lesquelles son image a longtemps été associée à celle de la courtisane. Mais les discours associés à ces grandes figures de l’art chorégraphique que furent Marie Taglioni, Loïe Fuller, Isadora Duncan et Joséphine Baker, montrent que la « femme qui danse » est irréductible au stéréotype de la séductrice.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-pau.archives-ouvertes.fr/hal-02322273
Contributor : Gaelle Chancerel-Lannuzel <>
Submitted on : Tuesday, February 11, 2020 - 4:23:52 PM
Last modification on : Wednesday, March 4, 2020 - 1:39:47 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 12, 2020 - 3:07:11 PM

Files

Métamorphoses du corps dansan...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Hélène Laplace-Claverie. Métamorphoses du corps dansant sur les scènes parisiennes, du ballet romantique à la "Revue nègre". European Drama and Performance Studies, Classiques Garnier, 2015, Consuming female performers (1850s-1950s), 2 (5), pp.109-122. ⟨10.15122/isbn.978-2-8124-4842-3.p.0109⟩. ⟨hal-02322273⟩

Share

Metrics

Record views

57

Files downloads

35