Introduction - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2011

Introduction

(1) , (1, 2)
1
2

Abstract

Pour présenter ce recueil consacré à une réflexion sur les termes « Je(u), Joie, Jouissance », et qui s’inscrit dans la continuité des problématiques soulevées par la thématique de l’identité et de l’altérité, le tableau du Jardin des délices de Jérôme Bosch peut tout naturellement s’imposer à la mémoire. Comme en témoigne particulièrement le panneau central du triptyque où foisonnent des corps dénudés et dévoyés, et qui met en scène le jardin d’amour luxuriant, thème majeur de la littérature courtoise, on jouit avec ou/et contre autrui. Entre Paradis et Enfer, ce panneau central procure néanmoins une jouissance oculaire indéniable, que suscitent vivacité des couleurs et désordre des mouvements. Le plaisir du texte est le plus souvent éprouvé par un jouisseur solitaire au cœur d’une fiction dont l’écrivain devient lui-même le jouet. Faire référence au court essai, ainsi intitulé, de Roland Barthes (Le Plaisir du texte, Paris : Seuil, coll. « Tel Quel », 1973, p. 25) nous paraît ici incontournable, car celui-ci s’interroge sur la distinction entre plaisir et jouissance et associe cette dernière à la faille, à la perte et au malaise. Le texte critique est aussi texte de jouissance, et les articles réunis dans ce recueil nous déconfortent et comblent tout autant qu’ils creusent une faille herméneutique. La première partie est consacrée aux jeux de mots et à la jouissance de la langue. Il y transparaît que le lecteur, qui n’est autre qu’un joueur, devient le joué et le jouet. L’inversion et la perversion sont également des thèmes récurrents dans les articles regroupés dans la deuxième partie de cet ouvrage, où jeux de rôles et mise en scène de la jouissance témoignent d’une réelle volonté de théâtraliser celle-ci. Comme le montrent la plupart des articles, la jouissance naît d’un rapport de séduction ludique avec le lecteur qui fonde une esthétique jubilatoire de la réception, aussi bien au théâtre que lors de la lecture d’un roman policier. En outre, lorsque le lecteur critique se penche sur un sujet en apparence aussi léger que « Je(u), Joie, Jouissance », notions aux dimensions affectives, éthiques et esthétiques, il ne peut que constater le statut problématique de la joie et de la jouissance qui, par le truchement du jeu, ne peuvent se penser sans leurs contraires que sont la perversité, le scandale et la souffrance. Les jeux de miroirs jubilatoires entre les articles réunis dans ce recueil révèlent une véritable démarche dialectique née de la tension permanente entre jouissance et frustration, jouissance qui dépend de l’attitude du sujet à l’égard de ce hasard, de ce jeu absurde qui semble régir le monde.
Not file

Dates and versions

hal-02180443 , version 1 (11-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02180443 , version 1

Cite

Francoise Buisson, Christelle Lacassain-Lagoin. Introduction. Buisson, Françoise; Hentgès, Jane; Lacassain-Lagoin, Christelle; Parsons, Michael. Je(u), joie, jouissance. Littérature, civilisation et linguistique / Games and the self -- joy, enjoyment and pleausre. Literature, history and society, and linguistics, 4, L'Harmattan, pp.11-18, 2011, Rives, Cahiers de l'Arc Atlantique, 978-2-296-55571-6. ⟨hal-02180443⟩
27 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More