Pilgrimage de Dorothy Richardson ou l'art du dé-place-ment et de la dérive comme réponse à l'appelation - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Études britanniques contemporaines - Revue de la Société dʼétudes anglaises contemporaines Year : 2014

Pilgrimage de Dorothy Richardson ou l'art du dé-place-ment et de la dérive comme réponse à l'appelation

(1)
1

Abstract

Pilgrimage by Dorothy Richardson (the article focuses on the first six volumes of the thirteen volumes of the work) can be read as the narrative of the different positions (which are not necessarily strictly chronological) of the main protagonist, Miriam Henderson, who chooses not to abide by the law of the ‘assignation à résidence’ (to be under house arrest—Derrida) to which she is condemned when she is labelled as a middle class woman at the turn of the twentieth century. This labelling is all the more lethal as it goes hand in hand with the notions of hierarchy and opposition. In the course of the article, we will evoke Miriam’s different answers to this labelling: feminist inveighing, misogyny, choosing not to choose, a choice which according to Jean Radford indicates ‘that gender identity is represented not as simple or fixed, a matter of biology or social conditioning, but as a complex series of provisional positions’. Deciding not to choose is in keeping with Miriam’s decision to settle in London, a town where drifting is a way of life, just as it is the main characteristic of the kind of writing that appeals to her. Indeed, Miriam’s refusal to be in a fixed position as a result of any form of labelling is reflected or anticipated in the writing of Pilgrimage, a kind of writing which values the mixing of genres, the instability of the subject, the active participation of the reader and the absence of a conclusion. All this means the reader is bound to question the label ‘feminine writing’ often attributed to Dorothy Richardson and to wonder whether ‘the writing of the feminine’ would not be more adequate.
Pilgrimage de Dorothy Richardson (l’article s’intéresse plus particulièrement aux six premiers volumes du cycle qui en compte 13) peut être lu comme le récit des divers positionnements — sans qu’ils soient nécessairement purement chronologiques — de la protagoniste, Miriam Henderson, qui choisit de se dérober à « l’assignation à résidence » (Derrida) à laquelle la somme l’appellation « femme de la classe moyenne » à la charnière du dix-neuvième et du vingtième siècle. Cette appellation étant d’autant plus à redouter qu’elle s’accompagne d’opérations de hiérarchisation et d’opposition. Il s’agit d’évoquer certaines des modalités de la contre-appellation : invective féministe ; misogynie ; choix du ‘ou bien/ou bien’ qui amène à penser, selon Jean Radford, que « gender identity is represented not as simple or fixed, a matter of biology or social conditioning, but as a complex series of provisional positions ». Et cette dernière modalité trouve un écho dans le choix que fait Miriam d’élire domicile à Londres, une ville qui incite à la dérive, tout comme l’y invite le travail d’écriture qui l’appelle. En effet, cette position non figée du « ou bien, ou bien » permettant à Miriam de se dérober à l’entreprise d’appellation, se conjugue avec l’élaboration d’une écriture qui se veut « une expérience du déplacement » (Regard) permanent par le mélange des genres, l’instabilité du sujet, le rôle dévolu au lecteur, appelé à participer activement, l’absence d’une quelconque synthèse. Ce qui permet de s’interroger sur l’étiquette « écriture féminine » souvent accolée à l’écriture de Dorothy Richardson, et de suggérer qu’il s’agit plutôt d’une « écriture du féminin ».

Dates and versions

hal-02171645 , version 1 (03-07-2019)

Identifiers

Cite

Florence Marie. Pilgrimage de Dorothy Richardson ou l'art du dé-place-ment et de la dérive comme réponse à l'appelation. Études britanniques contemporaines - Revue de la Société dʼétudes anglaises contemporaines, 2014, 46, ⟨10.4000/ebc.1154⟩. ⟨hal-02171645⟩
30 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More