Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Un exemple de forme fixe : la n-ine

Résumé : Un exemple de construction de forme fixe : l'octine Dans « le collège de pataphysique et l'oulipo » 1 , Raymond Queneau, donne dans la lignée d'Alfred Jarry, l'axe directeur du travail de l'ouvroir de littérature potentielle : Aux temps des CRÉATIONS CRÉÉES, qui furent ceux des oeuvres littéraires que nous connaissons, devrait succéder l'ère des CRÉATIONS CRÉANTES, susceptibles de se développer à partir d'elles-mêmes, d'une manière à la fois prévisible et inépuisablement imprévue. Parmi les créations créées qui inspirent avec régularité les oulipiens, les sextines d'Arnaut Daniel et notamment « Ongle et oncle », traduit par Jacques Roubaud dans La Fleur inverse 2. La sextine est une forme fixe particulièrement intéressante du point de vue combinatoire : c'est un poème de six strophes de six vers, dont les mots qui terminent les vers de la première strophe sont repris dans les autres strophes mais dans un ordre différent. La sextine comme forme, ne pouvait que séduire les oulipiens mathématiciens-poètes. Aussi n'est-on pas surpris de la représentation de la sextine dans l'anthologie de l'Oulipo 3 : la forme s'affiche dès le titre des poèmes « deux sextines », « sextine éphémèrement polyglotte », etc. De plus, elle a permis de basculer dans l'univers des créations créantes, parce qu'elle a offert un cadre de réflexion théorique et mathématique pour élaborer une généralisation de la forme. Dans Bâtons, chiffres et lettres, Raymond Queneau pose pour la première fois le problème de la généralisation de la sextine, qu'il connaissait par le comte Ferdinand de Gramont. Il propose alors une permutation pour une « octine ». Dans les subsidia pataphysica, Queneau généralisait la sextine en nine (ou quenine, dans la terminologie actuelle, rappelant le nom de Queneau, initiateur du problème). Il s'agissait alors de définir un système de permutation pour que la quenine retrouve l'ordre initial après n « mutations ». Queneau a d'abord établi la liste des nombres pour lesquels il existait une solution puis le problème arithmétique a été repris, en 1966 par Jacques Roubaud. Dans le numéro 66 de la Bibliothèque oulipienne, « nine autrement dit quenine (encore) », il propose une nouvelle formule pour l'« octine », le 8 n'étant pas un nombre de Queneau. L'octine fait donc partie des formes créantes à partir de la forme créée. Quel est l'enjeu du nombre ? Comment le nombre assure-t-il un lien qui valide la forme ? Nous proposons dans un premier temps d'exposer le problème mathématique et poétique de la généralisation de la sextine. Ensuite nous focaliserons sur une généralisation particulière qu'est l'octine. Enfin, nous nous interrogerons sur la valeur poétique de l'exemple donné par Jacques Roubaud : Novembre : 3-octine. 1) Le problème mathématique Le troubadour Arnaut Daniel, au XII e siècle, a donné corps à la sextine, forme particulière du canso, notamment utilisée par Dante et Pétrarque qui le louèrent comme « grand maître d'amour » et « meilleur forgeron du parler maternel ». Dans ces poèmes de six strophes de six vers, avec un envoi de trois vers, les mots qui terminent les vers de la première strophe sont repris dans les autres strophes mais dans un ordre différent selon une permutation dite « en spirale ». La permutation de la sextine est d'ordre 6, une septième strophe ramènerait les rimes dans leur ordre de départ. Il ne s'agit pas de rime de vers à vers au sein de la strophe mais de la reprise de mêmes mots de strophe en strophe, dans un ordre établi : Ainsi dans la deuxième strophe, 1 Oulipo, La littérature potentielle (Créations Re
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-pau.archives-ouvertes.fr/hal-02082948
Contributor : Sandrine Bédouret <>
Submitted on : Thursday, March 28, 2019 - 3:35:09 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:12:01 PM
Long-term archiving on: : Saturday, June 29, 2019 - 2:59:58 PM

File

octine Roubaud Bédouret.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02082948, version 1

Collections

Citation

Sandrine Bédouret-Larraburu. Un exemple de forme fixe : la n-ine. Poésie. Méthode et nombre., Mar 2014, Nice, France. ⟨hal-02082948⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

217