J. Camacho, M. Negro, ;. Luciano, and ;. Luciano, Lorsque dans son dernier essai, La cohée du lamentin, Edouard Glissant insiste sur la créolisation caribéenne : « La créolisation n'est pas une simple mécanique du métissage, c'est le métissage qui produit de l'inattendu » 36 , il n'est pas douteux qu'il fait allusion aux immenses potentialités du brassage infini des populations, des couleurs de peau, des langues et des cultures, issues d'Afrique et du monde entier, et plus globalement à la recomposition imprévisible qui est en train de s'opérer depuis la colonisation et la post-colonisation. C'est pourquoi la question des Afro-descendants à Cuba ne saurait se penser ni se résoudre sans prendre en compte cette autre dimension, Un combat interminable qui se livre encore de nos jours sur tous les fronts, politiques sociaux et culturels, contre l'invisibilité des Afro-descendants, contre le racisme, pour la défense de leurs droits et pour leur meilleure intégration au sein de la nation, 1957.

E. Morales-domínguez, , 2010.

E. Glissant, La cohée du lamentin, p.84, 2005.

F. José and I. , Tracing the « Entanglements » of Race and Nation in Afro-Latina/o Caribbean Thought and Activism, vol.282, pp.1870-1930, 2012.

G. Edouard, L. Du-lamentin, V. Poétique, . Paris, .. Gallimard et al., Ciencia y racialidad 50 años después, blog estebanmoralesdominguez.blogspot.fr/2010/07/cuba-ciencia-y-racialidad-50-anos_27, Quand Les Noirs cubains prennent la parole à Cuba à la fin du XIXe siècle », Colloque « Les Amériques noires : identités et représentations » organisé à l'université Toulouse-Jean-Jaurès, 15-18 octobre, 1916.

S. Marc, YACOU Alain, Un esclave-poète à Cuba au temps du péril noir. Autobiographie de Juan Francisco Manzano, pp.1797-1851, 2004.